Qu'il est beau mon dragon...[PV Dormin]

Aller en bas

Qu'il est beau mon dragon...[PV Dormin] Empty Qu'il est beau mon dragon...[PV Dormin]

Message par Crude le Lun 14 Jan - 0:03

"Il n'a même pas résisté une seule minute... Habituellement, ce genre de bestiaux à tendance à se défendre, nan ?"

Le premier chasseur cracha au sol. Rien ne le dégoutait plus qu'une proie facile. Et là il fut servit avec Brio. Il faut dire que Crude n'aimait pas se battre. Depuis toujours, l'hybride présentait de légères fragilités dans ce genre d'exercice. Paradoxe quand on sait ce qu'il peut porter en vol. Mais la principale raison pour laquelle il ne s'était pas battut est toute autre. Les proies que lui même capturait se faisaient de plus en plus rares. De sorte que la faim, elle, se prolongeait plus longuement entre chaque repas. Sachant qu'on allait le prendre pour d'autres raisons que de le tuer, cela se voit à l'absence d'arme de chasse, hormis les filets Ô combien résistant, Crude espèrait trouver une nouvelle source de nourriture. Peut-être voulait-on le vendre ? Ou même l'utiliser comme esclave. Peu lui importait ! Lui il voulait manger à sa faim, point. L'hybride eut même l'impudence d'afficher un légers sourir quand ils lui lièrent les bras dans le dos. Ce qui eut le don d'énerver davantage le premier chasseur.

"Y s'fout de notre gueule en plus ! regarde-moi cette d'abruti !"

Il balança un fort coup de poing dans ce qui pouvait ressembler à un estomac criant famine. Crude, peu habituer à prendre des coups, poussa un cri, étouffer du mieux qu'il pouvait, de douleur, ne bronchant qu'à peine. Le second chasseur, ils étaient trois en fait, intervint, mollement et avec le flegme tellement typique du britannique qu'on se croirait revenu dans un temps reculé et oublié.

"Calme toi un peu. Cela ne sert à rien d'abîmer la marchandise. Je n'ais pas encore vu ce genre d'hybride. Il doit valoir une belle somme. Alors ne gâche pas ça avec tes humeurs."

Le premier soupira longuement. Bien qu'il était l'ainé du trio, les deux autres prenaient un malin plaisir pour venir lui gâcher la vie. Pourquoi diable les laissait-il l'accompagner ? Il pouvait se débrouiller tout seul, et mieux qu'avec ces deux gêneurs. Finissant par grogner, il finit de ligoter les ailes de Crude, histoire de ne pas lui laisser l'occasion de filer par les airs. Mais quelque chose dans l'hybride ne tournait pas rond et l'agaçait au plus haut point. C'était comme s'il était ravit d'être capturé. C'était louche et ça lui plaisait pas. Braconnier et traqueur d'hybride en fuite ou sauvage, que ce soit pour les revendre ou les ramener à leur maître, le Premier chasseur n'avait jamais eut affaire à une de ses bestioles qui montrait tant de désinteret à sa propre capture, pas une seule en cinq ans de métier ! Mais bon. Il n'allait pas se plaindre, au moins le retour s'annonçait plus simple que d'habitude. En parlant de retour...

"Bon on lève le camp maintenant et on se magne, j'ai la dalle."

Ordonna-t-il aux deux autre clampins. Il est temps de faire une légère parenthèse à cet instant précis. Pour que vous compreniez bien, le Premier chasseur, le Second chasseur et le Troisième chasseur ont des noms comme vous et moi. Le Premier Chasseur se prénom Ydar. Le plus vieux. Le second c'est Francky. Ce n'est qu'un surnom, mais pour on ne sait qu'elle raison, il n'aimait pas que les autres gens connaissent le véritable prénom qui lui fut attribué à sa naissance. Le dernier n'a pas de nom. Tout simplement parce qu'on ne l'appelle pas. Un autre mystère à éclaircir plus tard, si l'occasion se présente. En revanche, si on ne connait pas son nom, on peut comprendre qu'il n'aime pas les ordres. Et ça, il savait très bien le faire savoir. Même sans parler, son regard pouvait être si froid, que même les glaces des monts Aeldari passaient pour une douce flaque d'eau. Et, présentement, le regard qu'il lança à Ydar lui fit regretter de se montrer trop pressant envers les jeunots.

"Enfin... ce n'est pas si presser que cela, après tout, la taverne est toujours ouverte, donc je mangerais plus tard... autant prendre notre temps, enfin c'est comme tu veux."

Le visage déconfit et rouge de honte à l'idée de se ridiculiser devant les autres Ydar ne sut quoi rajouter de plus. Et ça le rendait grognon. Mais fort heureusement, le Troisieme chasseur finit tout de même par se mettre en route, après avoir pris la corde à laquelle était relié Crude. Lui, dans son coin, avait apprécié la façon dont Ydar se fit rembarrer. Suivant, à la marche puisqu'il y était contraint, le petit groupe, il se rendit vite compte qu'on l'emmenait dans ce village qu'il avait quelque fois abordé. Ce qui fut une bonne nouvelle pour lui. Qui dit village ou ville, dit source abondante de nourriture. Du moins quand on n'est pas en temps de famine. Marchant au rythme de ses "ravisseur", l'hybride commençait déjà à s'imaginer en train de se goinfrer de toutes sorte de viande, de pain et même de plats les plus appétissant les uns que les autres. UN VENTRE SUR PATTES VOUS DISAIS-JE DANS SA FICHE. Lui ne voyait pas dans quelle galère il s'était empétré. Il ne songeait qu'à se remplir la panse. Enfin, chacun ses priorités. Il avait faim et c'était tout. Les trois chasseurs, eux, ne voyaient que le profit qu'ils tireraient à la vente d'une telle bête. Grâce à sa taille et sa carrure, il pourrait servir de monture, volante qui plus est. Déjà les hybrides-montures étaient assez rares, alors si en plus il pouvait voler... c'était le jackpot assuré. Mais ils ne savaient pas encore sur quelle bêtes ils étaient tombé. La terreur des restaurant, le fléaux des stocks, auraient été de bons surnoms pour Crude.

Le voyage de retour dans le village dura un petit moment, mais rien qui puisse les fatiguer, fort heureusement pour eux, car cela aurait aggrandit la faim de leur capture. Puis, pressé d'en finir, ils allèrent à ce que l'on pourrait appeller leur planque. Même si ce n'était pas vraiment une cachette d'ailleurs. Mais bon passons. La, ils dépossèrent leurs affaires pèle-mêles et repartir peu de temps après, sans prendre le temps de nourrir l'hybride, dont le ventre commençait déjà à se révolter. Se dirigeant vers le marché, ils allèrent directement emmener Crude vers ce qui servait d'estrade pour les ventes d'esclave. Là, chacun avait ses envies, espoirs, et rêves. Ydar voyait une belle somme. Francky de quoi se payer une nouvelle épée, le troisième un bon verre et Crude, un bon repas...
Crude
Crude

Messages : 11
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum